La Bélogue
Accueil > Bloc notes d’Antoine Sereine > Partage de la Palestine > Partage de la Palestine

Partage de la Palestine

Paix en Palestine, Paix en Israël, Paix à Jérusalem

Articles de cette rubrique


Suspendre l’Accord d’association Europe - Israël (Partage de la Palestine)

Halte à la colonisation en Palestine
vendredi 17 février 2017 par INVITES

L’Union européenne doit suspendre son Accord d’Association avec Israël !
Elle doit aider à sortir de l’impasse tragique où mènent l’occupation du territoire palestinien et la négation des droits des Palestiniens ; elle doit faire pression sur Israël, dont elle est le premier partenaire économique. Comme le Parlement européen l’a fait en 2002, nous faisons campagne et demandons que soit suspendu cet Accord d’Association.



Trop c’est trop ! (Partage de la Palestine)

Contre l’antisémitisme et pour le droit des Palestiniens
jeudi 10 mars 2016 par INVITES

C’est sous le titre « Manuel Valls a passé les bornes » que le collectif « Trop c’est trop ! » prend position contre la déclaration du premier ministre amalgamant antisionisme, antisémitisme et haine d’Israel.
« Trop, c’est trop ! » est un collectif d’individus constitué à la fin de l’année 2001 à l’initiative de Madeleine Rebérioux et Pierre Vidal-Naquet pour protester contre l’enfermement de Yasser Arafat à Ramallah et les coups portés par l’armée israélienne à l’Autorité palestinienne.



Entre brutalités et lamentations

La menace existentielle est un pilier de la politique israélienne (Partage de la Palestine)

lundi 2 mars 2015 par INVITES

De l’Assemblée générale de l’ONU, où Bibi Nétanyahou affichait une caricature de bombe toute mèche allumée, à ces temps de campagne électorale où il compte haranguer l’électeur/trice de Tel-Aviv, Jérusalem ou des implantations depuis la tribune du Congrès américain, les sempiternels discours du Premier ministre démontrent à l’envi le mécanisme ici mis à nu par Ze’ev Sternhell : entre lamento et brutalité virile, « la menace existentielle s’est faite pilier de la politique israélienne ».



Guerre à Gaza : Des témoins accablent Israël (Partage de la Palestine)

lundi 29 septembre 2014 par INVITES

Crimes de guerre, crimes contre l’humanité... Le tableau dressé par le tribunal Russell montre qu’Israël n’a pas respecté le droit international.
Cet article a été publié dans l’humanité du 26 Septembre 2014.



Boycott mondial d’Israël

Libérez-vous en libérant la Palestine (Partage de la Palestine)

Par Desmond Tutu
jeudi 21 août 2014 par INVITES

Par son occupation de la Cisjordanie et par le blocus de Gaza, Israel impose au monde entier ses politiques belliqueuses et sans limites. L’archevêque émérite Desmond Tutu, dans un article exclusif pour le journal Haaretz, appelle à un boycott mondial d’Israël et demande aux Israéliens et aux Palestiniens de réfléchir, au delà de leurs dirigeants, à une solution durable à la crise en Terre Sainte.



L’offensive d’Israël à Gaza

Un crime moral ! (Partage de la Palestine)

Les critères de la « guerre juste »
samedi 2 août 2014 par INVITES

Laissons les juges de la Cour pénale internationale (CPI) de La Haye trancher la question de savoir si l’opération « Bordure protectrice » menée par Israël à Gaza relève ou non de la catégorie juridique des « crimes de guerre ».
Reste le point de vue de l’appréciation morale. Cette fois, chacun de nous est juge.

Par Jean-Cassien Billier - Maître de conférences d’éthique et de philosophie politique à la Sorbonne. Cet article est extrait du Monde du 1 août 2014



Conflit Israelo-Palestinien

Lever la voix face au massacre perpétré à Gaza (Partage de la Palestine)

samedi 2 août 2014 par INVITES

Dans une tribune publiée dans le Figaro, Dominique de Villepin, ancien premier ministre de Jacques Chirac, dénonce le « massacre perpétré » à Gaza par Israël et regrette le silence de la France.



Terre de Palestine : Quel avenir ? (Partage de la Palestine)

mercredi 30 juillet 2014 par INVITES

A l’heure des combats et des horreurs de la guerre à Gaza, le risque serait de renvoyer dos à dos les agresseurs et les victimes. Aussi, cette réflexion de Paul Monmaur, universitaire retraité, publiée récemment sur le site du M’PEP (Mouvement Politique d’Emancipation Populaire) est elle bienvenue.
Paul Monmaur y fait un court historique du projet sioniste de création d’un foyer de colonisation juif sur les terres de Palestine, et des conditions réelles de la création en 1947 de l’Etat d’Israel ; il résume l’essentiel du conflit avec les populations vivant sur les terres de Palestine et des guerres avec les pays voisins. La légitimité du projet sioniste et de l’état d’Israel apparaissent comme une légitimité « à coup de canons », fondée sur les nettoyages ethniques, les crimes de guerre et les crimes contre l’humanité. Paul Monmar conclut en appelant de ses veux la constitution d’un Etat multiethnique, multiculturel, laïque et démocratique s’étendant sur tout le territoire de la Palestine historique.

Cette réflexion, qui reste très actuelle, s’est inscrite dans le cadre de la Journée de la Terre et du 64ème anniversaire de la tragédie palestinienne, le 12 mars 2012.



Notre but était de semer la peur (Partage de la Palestine)

Par un ancien officier israélien
vendredi 25 juillet 2014 par INVITES

Ce texte est écrit par Yehuda Shaul, ancien fantassin puis officier de l’armée israélienne, l’un des fondateurs de « Breaking the Silence », une association d’anciens soldats critiques des autorités militaires de leur pays. Ce témoignage a été publié sur le Monde du 22 juillet 2014.



Campagne pétition Avaaz

ISRAEL-PALESTINE : ça suffit (Partage de la Palestine)

jeudi 24 juillet 2014 par INVITES

L’oppression israélienne sur les populations palestiniennes d’abord, mais aussi sur tout l’environnement géographique et politique d’Israel s’installe dans la durée et va s’accentuant. Les mots pour décrire cette oppression sont meurtres et assassinats, exil forcé et déplacement des populations, occupation, destruction des habitats, violences, agressions, détentions illégales, blocus, appropriation des ressources naturelles ...

Afin d’augmenter le coût, pour Israel, de son oppression en Palestine, et pour agir en faveur d’une paix entre palestiniens et israéliens dans le cadre de la solution à deux états, Avaaz veut exhorter six banques, fonds de pension et entreprises à mettre un terme aux investissements faits dans les colonies israéliennes en Palestine, et à se retirer de ces territoires.

Avaaz sait que ce genre de procédure peut porter ses fruits : la directive européenne empêchant le financement des colonies illégales avait déjà causé un séisme au sein du gouvernement israélien. La décision du fonds de pension néerlandais PGGM de se retirer des colonies illégales suite à un appel citoyen avait également créé une tempête politique.

Textes et Pétition de Alice Jay Directrice de campagnes AVAAZ - extraits du site Avaaz



Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 222090

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Bloc notes d’Antoine Sereine  Suivre la vie du site Partage de la Palestine   ?    |    titre sites syndiques OPML   ?

Site réalisé avec SPIP 3.2.0 + AHUNTSIC

Creative Commons License