2017 - Babord Toute

Il y a urgence à rassembler sur un projet de gauche !

Une candidature unique pour gagner en 2017
mercredi 5 octobre 2016 par INVITES

La politique menée depuis 2012 a échoué. Il n’y aura pas d’inversion de la courbe du chômage. C’est au contraire 1,3 million de chômeurs en plus (catégorie A, B et C) qu’a généré la « politique de l’offre ». Elle a été favorable à la finance mais dure pour les retraités, les salariés, la jeunesse. La France est championne d’Europe en distribution de dividendes aux actionnaires ; en revanche les salariés qui produisent les richesses n’en reçoivent toujours pas la part qu’ils méritent avec des salaires qui ont stagné.

La conclusion est simple. Ni Hollande, ni Valls ne sont légitimes à se présenter. Ils ont échoué.

C’est ce que nous redirons à l’occasion du Conseil national du Parti socialiste le 2 octobre.

Affirmer un projet de gauche

L’heure n’est pas aux manœuvres d’appareil pour préparer 2022 en faisant mine de s’épouvanter des programmes des candidats aux primaires de la droite. L’heure est à affirmer un projet de gauche. Seule une orientation de gauche, partagée, commune peut éviter la catastrophe annoncée. Toute autre posture signifie l’acceptation d’un retour de la droite.

Face à la droite et l’extrême droite, il faut un(e) candidat(e) unique de la gauche. Sinon c’est l’échec dès le premier tour. C’est pourquoi nous demanderons à nouveau l’organisation d’une grande primaire de la gauche. Si celles et ceux qui doutent ou refusent cette solution d’une primaire proposait une autre formule pour désigner un candidat commun, nous sommes prêts à en débattre.

Rédiger une plateforme

Il faut se mettre d’accord sur une plateforme répondant aux urgences !
- Elles sont sociales pour des millions de jeunes, de salariés, de retraités.
- Elles sont écologiques face au réchauffement de la planète, à l’épuisement des ressources, aux dangers de la fuite en avant du « toujours plus ».
- Elles sont économiques car la finance doit être combattue comme un cancer qui ronge l’économie réelle.
- Elles sont démocratiques car les lobbys ont plus de poids que les bulletins de vote des citoyens !
- Elles sont enfin européennes et internationalistes.

Cette plateforme d’urgences et de propositions pour le prochain quinquennat, elle est simple à rédiger.

Un large accord existe sur Alstom. Un large accord existe sur le droit du travail comme les manifestations massives contre la loi El-Khomri l’ont démontré. Un large accord sur la démocratie, sur l’Europe s’est élaboré et affirmé depuis 2005. Nous l’exprimerons au conseil national du PS comme nous l’exprimons dans le cadre des réactions unitaires qui se construisent (tract commun de solidarité aux salariés d’Alstom par exemple) , autour de l’appel des 100…

Elaborer un contrat de mandature

Nous sommes pour de nouvelles initiatives. Il est encore temps de faire front commun. L’alternative majoritaire, le contrat de mandature… qu’on l’appelle comme on veut est non seulement possible mais elle est nécessaire.

Socialistes, communistes, écologistes, syndicalistes, intellectuels, artistes… construisons-la dans les prochaines semaines sur le terrain comme au plan national ! Il n’y a plus de temps à perdre !


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 49 / 10690

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Appels à l’unité à gauche   ?    |    titre sites syndiques OPML   ?

Site réalisé avec SPIP 3.2.0 + AHUNTSIC

Creative Commons License