2017 - Babord Toute
Collectif 2012 Roosevelt

Nous avons décidé d’agir

UN COLLECTIF ET 15 RÉFORMES POUR CHANGER LA DONNE
mardi 3 avril 2012 par INVITES

Sous l’effet de la croisade néo-libérale menée depuis les années 70-80, les marchés financiers ont capté des sommes considérables au détriment des salariés mais aussi des états. Ainsi, alors que l’Europe s’échine à trouver 110 milliards d’euros, pour sauver la Grèce, la fortune cumulée des 0,2% les plus riches de la planète atteint 39000 Milliards. Seuls les endettements des personnes, des entreprises et des états ont pu maintenir l’activité et compenser ce pillage organisé par la finance avec la complicité active des politiques néo-libérales. La crise actuelle est le résultat de cette dépendance de la finance, construite brique après brique depuis 30 ans, dans laquelle sont plongées et asservies économie et politique. Pour sortir de cette dépendance, de ce servage, il faut évidemment réguler les marchés, taxer les plus hauts revenus, mais aussi et surtout s’attaquer frontalement au chômage et construire des sociétés de plein emploi, et pour cela convenir en premier des règles sociales applicables à la mondialisation et les imposer aux marchés.

En 1944, avant de convoquer le sommet de Bretton-Woods qui reconstruira le système financier international, Roosevelt organisa le sommet de Philadelphie qui adoptait comme priorité absolue le respect d’un certain nombres de règles sociales : « Il n’y aura pas de paix durable sans justice sociale » affirmaient Roosevelt et les autres chefs d’Etat avant de définir des règles sur les salaires, le temps de travail et le partage des salaires et des dividendes ... Des règles très concrètes à respecter dans chaque pays, comme dans le commerce mondial.
Avant que la croisade néo libérale ne passe et démantèle ces règles, elles assurèrent 30 années de prospérité sans dette.

En 2012, 3 chantiers prioritaires et 15 réformes majeures sont à entreprendre pour se mettre à la hauteur des enjeux du temps, ,
- Eviter l’effondrement ,
- Construire une nouvelle société contre le chômage,
- Construire enfin une Europe démocratique qui réponde aux voeux des populations

Eviter l’effondrement

1 Redonner de l’oxygène à nos États
> diminuer très fortement les taux d’intérêt sur la vieille dette

2 Dégager de nouvelles marges de manœuvre financières
> créer un impôt européen sur les bénéfices des entreprises

3 Mettre fin au sabordage fiscal national
> annuler une bonne partie des baisses d’impôts octroyées aux grandes entreprises et aux citoyens les plus riches depuis 10 ans.

4 Boycotter les paradis fiscaux
> utiliser le levier de la commande publique

5 Limiter au maximum les licenciements

6 Sécuriser les précaires

7 Interdire aux banques de spéculer avec notre argent
> séparer les banques de dépôt et les banques d’affaires

8 Créer une vraie Taxe sur les Transactions Financières

9 Lutter contre les délocalisations
> imposer le respect des normes sociales et environnementales dans le commerce mondial en convoquant un nouveau Sommet de Philadelphie

Contre le chômage, construire une nouvelle société

10 Investir dans une vraie politique du logement
> pour créer massivement des emplois et faire baisser les loyers

11 Déclarer la guerre au dérèglement climatique

12 Développer l’économie sociale et solidaire

13 Négocier un autre partage du temps de travail
> et un autre partage des revenus

Construire enfin une Europe démocratique

14 Faire éclore la démocratie en Europe
> changer radicalement les institutions

15 Négocier un vrai Traité de l’Europe sociale


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 216 / 10764

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Campagnes, propositions et idées citoyennes   ?    |    titre sites syndiques OPML   ?

Site réalisé avec SPIP 3.2.0 + AHUNTSIC

Creative Commons License