2017 - Babord Toute
Premier tour des élections présidentielles

L’abstention, premier parti de France

Faible légitimité des candidats au second tour
lundi 24 avril 2017 par Antoine SEREINE

Le second tour des élections présidentielles s’annonce comme le combat entre deux fronts qui ont en commun de réunir des « Mécontents » ; le front national qui occupe le terrain et les revendications désertées par la gauche, et le front opportuniste (dit En Marche), qui se dit ni de droite ni de gauche, mais emprunte des deux cotés pour poursuivre l’oeuvre Hollandaise, solitaire et libérale, de division de la gauche sociale et d’émancipation sociétale.

Répartition des voix du premier tour

Les résultats indiqués sont calculés par rapports aux électeurs inscrits. Les calculs et la représentation ont été réalisés par Wikicrate Lcc

21,3% - Abstention, Blancs et Nuls
18,7% - Macron
16,9% - Lepen
15,7% - Fillon
15,5% - Mélenchon
5,0% - Hamon
3,7% - Dupont-Aignan
1,0 % - Lassalle
0,9% - Poutou
0,7% - Asselineau
0,5% - Arthaud
0,1% - Cheminade

Gauche et droite absentes du second tour

Pour bien des Français, gauche et droite sont des repères solides qui gardent tout leur sens en dépit des déclarations ou prêches qui voudraient les dire et les voir dépassées.

La droite paye, par son absence, sa division et les affaires qui ont affectés son candidat. C’est la première fois, depuis 1958, qu’elle est absente d’un second tour.

La gauche, elle, paie son absence par ses divisions multiples, comme en 2002, et son incapacité à produire un programme commun de la gauche.
- Il y a les fuites du PS libéral vers le front des opportunistes
- Il y a la fracture de la société et de la gauche, fondée sur les programmes d’émancipation sociétale (droits Lgbt)
- Il y a aussi la fracture de la gauche sociale-démocrate et de la gauche radicale dont témoigne l’incapacité de Hamon et Mélenchon à s’allier pour unir leurs forces et produire le programme commun, attendu.

Les résultats le montrent : Alliés, Hamon et Mélenchon seraient devant Macron, et les électeurs feraient face au second tour à une situation opposant un front de gauche à un front d’opportunistes. Le chaos serait moindre.
Mais la compétition entre les candidats l’a emporté, et un vote utile est apparu en faveur de Mélenchon qui serait bien présomptueux de croire que la France Insoumise a su réunir, à elle seule, toutes les voix qui se sont portées sur lui.

L’élection présidentielle 2017 sera une élection à 3 tours

Quel que soit le vainqueur du duel à venir, la capacité à gouverner du futur(e) président(e) dépendra de sa capacité à constituer une majorité de gouvernement.

L’histoire n’est pas finie ; la messe reste à dire et les deux semaines à venir seront riches de surprises.


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 17 / 10495

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Moi, Electeur   ?    |    titre sites syndiques OPML   ?

Site réalisé avec SPIP 3.1.4 + AHUNTSIC

Creative Commons License