2017 - Babord Toute
Sortir du statu quo Hamon-Mélenchon

Hamon appelle à la victoire de la gauche

Pour UNE victoire et non Deux défaites
mercredi 29 mars 2017 par INVITES

Déclaration publique de Benoit Hamon, Candidat à l’élection présidentielle, le 29 mars 2017.

Seul le prononcé fait foi - voir vidéo du Monde

Françaises, français, chères concitoyennes, chers concitoyens,

Ce matin ce qui à mes yeux est le plus grave pour notre pays mais aussi pour la politique au sens noble du terme, c’est que la démocratie a pris un grand coup de plus.

Elle n’en avait pas besoin tant elle a été humiliée, tant elle est humiliée par des comportements et des pratiques indignes depuis le début de la campagne présidentielle.

À mes yeux c’est cela le plus important.

A un moment où l’extrême-droite autoritaire et les complaisances avec les dictatures sont banalisées, oui la démocratie est la prunelle de nos yeux qu’il faut respecter à tous les moments, grands et petits, de la vie politique. La parole donnée, la parole signée, devant le peuple, doit être scrupuleusement respectée. C’est ce que j’ai toujours fait. Et c’est pour cela aussi que je n’ai jamais accepté et même combattu le 49.3.

Alors je me tourne vers les citoyens de gauche, vers toutes les forces de la société civile pour leur lancer un appel solennel :

Je vous demande de réagir, je vous demande de sanctionner ceux qui se prêtent à ce jeu morbide, et je vous demande en même temps de tourner la page de cette vieille politique, de tourner le dos à ces politiciens qui ne croient plus en rien, et qui vont là où le vent va, au mépris de toute conviction.

Il n’y a donc plus à mes yeux ni excuse ni prétexte.
Les inspirateurs, les porte-paroles et les théoriciens des décisions qui ont fait tant de mal à la gauche, sur la déchéance de nationalité ou sur la loi Travail ont trouvé ou trouvent refuge désormais chez Emmanuel Macron.

Il n’y a plus ni excuse ni prétexte.

La gauche pour gagner doit se rassembler et j’appelle à ce qu’elle le fasse maintenant.

J’ai déjà réuni autour de moi de grandes familles de la Gauche et des Ecologistes,
J’appelle désormais tous les électeurs, ceux qui sont engagés dans la lutte contre les injustices.
J’appelle les sociaux-démocrates intimement attachés au progrès social et à la démocratie, mais aussi le Parti communiste, les communistes et Pierre Laurent, les insoumis et Jean-Luc Mélenchon à réunir leurs forces aux miennes.

Tout le monde sait que par mon projet, tourné vers la 6e République, vers la transition écologique, vers le travail, vers l’augmentation du pouvoir d’achat et la refondation de l’Europe, tout le monde sait que par mon projet à la fois transformateur et sérieux, j’ai une position centrale à gauche et que je suis le seul à pouvoir conjuguer des électorats différents, des radicaux aux plus modérés. Je suis aujourd’hui le seul à pouvoir nous faire gagner ensemble et à créer les conditions d’une majorité parlementaire pour gouverner et transformer.

La question n’est pas celle d’un vote refuge, d’un vote de témoignage, d’un vote d’élimination.

La question est bien celle de la victoire, à portée de main, donc du rassemblement de toute la gauche pour gagner.

Conscient de mes responsabilités, je fais cette adresse solennelle, forte
et fraternelle, pour que nous ne laissions pas les forces de démolition,
les forces de destruction, les forces de l’argent présider aux destinées
de notre pays. Il y a trop à perdre pour les Françaises et les Français.

Créons l’espoir, il ne tient qu’à nous, Donnons à la France la politique démocratique et de justice sociale dont elle a besoin,

Vive la République, Vive la France !


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 24 / 10584

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Appels à l’unité à gauche   ?    |    titre sites syndiques OPML   ?

Site réalisé avec SPIP 3.1.4 + AHUNTSIC

Creative Commons License